THE WALKING GEEK

THE WALKING GEEK


L’Attrape Geeks se lance dans le bain du jeu indé et créé son propre jeu The Walking Geek où la difficulté du gameplay exige des réflexes aiguisés pour espérer devenir un pro.

 

 

Le moment est solennel, le ciel s’est subitement assombri et laisse place à une mystérieuse présence, un oeil céleste qui a jeté son dévolu sur les tranquilles habitants de Geekbourg.

 

ILS NE SE DOUTENT ENCORE DE RIEN ET SE BALADENT GAIEMENT DANS LE CENTRE VILLE.

 

Nos amis, mains dans les poches, ne se doutent encore de rien et se baladent gaiement dans les rues du centre-ville. Certains sortent appauvris après tant d’heures passées dans la salle d’arcade du coin, d’autres ressortent du cinéma local éblouis devant l’ultime performance d’acteur de leur idole absolue, Chuck Norris. Il fait bon vivre à Geekbourg, et dans ce centre-ville animé, beaucoup gambadent à patte, certains préfèrent utiliser leur hoverboard pour gagner leur pizzeria favorite. Au milieu de cette cohue urbaine, on distingue également des fanfarons qui filent à toute berzingue à califourchon sur la confortable banquette d’une Vespa.

 

ET POURTANT, CETTE QUIÉTUDE VA ÊTRE TROUBLÉE.
UN À UN ILS VONT SE FAIRE HAPPER PAR L’ŒIL.

 

Et pourtant, cette quiétude va être troublée, transcendée par la présence de cet être oculaire qui promet d’illuminer leur vie. Un à un, nos joyeux drilles vont se faire happer par l’Oeil et ainsi rejoindre le vaisseau amiral L’Attrape Geeks.

Ta mission, si tu l’acceptes, est de prêter main forte à l’Oeil, qui malgré sa toute puissance, ne résistera pas bien longtemps à l’atmosphère de notre planète s’il ne parvient à attraper nos tranquilles geeks. Cette mission, si toutefois tu l’acceptes, est ardue voire périlleuse. Mais grande sera la récompense pour les plus valeureux d’entre vous, c’est ni plus ni moins la possibilité d’inscrire son nom et sa gloire au « Wall of Fame » de l’Oeil. Attention à Major Chuck Norris qui rôde et qui prend sa mission de protecteur à cœur, il n’hésitera pas à jouer du double Desert Eagle pour réduire à néant les louables intentions de l’Oeil.

 

Rien à foutre, je joue !oh non j'ai trop peur, je joue pas.